Loi

Arrêté affirmant que la Loi sur les évaluations environnementales ne s'applique pas à la construction d'un nouveau campus de l'Université de Waterloo dans la ville de Stratford (Ontario).

Numéro(s) de règlement(s):
Règlement de l'Ontario 153/04
Projet de loi ou loi:
Loi sur les évaluations environnementales
Résumé de la décision:
Il a été décidé d'accorder une ordonnance déclaratoire en vertu de la Loi sur les évaluations environnementales afin de permettre à l'Université de Waterloo d'aller de l'avant avec son projet de construction d'un nouveau campus pour l'enseignement et la recherche sur les médias numériques dans la ville de Stratford (Ontario).

L'ordonnance déclaratoire a été approuvée par le lieutenant-gouverneur en conseil le 17 novembre 2010 nosur la recommandation du ministre de l'Environnement.
Renseignements additionnels:
Numéro de projet:
10-MOE027
Date d'affichage:
29 juillet 2010
Résumé du projet:
Contexte

L'université, avec l'appui de la ville, a l'intention de construire un nouveau campus pour l'enseignement et la recherche sur les médias numériques à Stratford (Ontario). L'université prévoit commencer à offrir des cours sur le nouveau campus d'ici septembre 2012 et doit donc commencer les travaux d'ici octobre 2010 afin de respecter cette échéance.

Actuellement, il n'y a pas de place sur le campus universitaire actuel de Waterloo pour offrir le programme d'enseignement sur les médias numériques. L'université a choisi cette ville comme étant l'endroit idéal pour accueillir son nouveau campus en raison de l'importance qu'elle accorde aux arts et à la culture. Le nouveau campus ferait en outre partie intégrante des efforts de diversification économique de la ville. La municipalité estime que les bénéfices économiques annuels découlant des activités du campus sur les plans notamment de la construction, de l'emploi, des services complémentaires, des dépenses des étudiants et autres avantages connexes se compteront en millions de dollars.

Proposition

Le campus proposé comprendrait un bâtiment d'enseignement de trois étages d'une superficie de 40 000 pieds carrés construit selon la norme argent du système d'évaluation des bâtiments écologiques du programme Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) ainsi que des espaces verts paysagers et environ 45 places de stationnement. L'université s'attend à accueillir 100 étudiants en 2012, nombre qui passera à 375 étudiants en une période de dix ans.

Choix de l'emplacement

L'université a envisagé quatre emplacements dans la ville pour le campus proposé et en est venue à la conclusion que le centre-ville permettrait aux étudiants et au personnel enseignant d'avoir accès aux commodités et au centre artistique et culturel de la ville, ce qui ne serait pas le cas avec les autres emplacements. Le 105, rue St. Patrick a été choisi comme site privilégié. Cet emplacement comprend des terrains suffisamment grands pour le campus proposé ainsi que des terrains adjacents qui peuvent être utilisés pour un futur agrandissement du campus.

À l'heure actuelle, le site appartient à la ville et est utilisé comme parc de stationnement municipal. Il ne comporte pas de végétation, de plan d'eau ni d'autres caractéristiques naturelles. Le terrain serait cédé à l'université pour l'aménagement du campus.

L'emplacement, actuellement considéré comme une friche contaminée, est connu sous le nom de site Cooper, qui était anciennement affecté à l'industrie lourde. Il n'y a pas eu d'activités industrielles ou commerciales importantes sur le site depuis que la société Cooper-Bessemer Corporation a cessé ses activités en 1986.

Décontamination du sol

Une évaluation environnementale de site de phase 2 est actuellement en cours sur les terrains prévus pour le nouveau campus proposé. Les analyses initiales indiquent que divers métaux (dont l'antimoine, l'arsenic, le cuivre, le plomb, le sélénium et le mercure) sont présents dans le remblai. Dans le cadre de l'entente entre la ville et l'université, la ville remettrait le terrain en état selon les normes résidentielles et déposerait un dossier de l’état du site avant la cession du terrain à l'université.

En vertu du Règlement de l'Ontario 153/04, seule une remise en état à un niveau acceptable pour un usage industriel, commercial ou communautaire serait nécessaire pour un campus universitaire, mais l'université exige que la ville s'assure de respecter les normes résidentielles plus rigoureuses. De plus, la construction du campus proposé constitue un élément clé des projets de la ville visant à revitaliser le site Cooper et à réaménager un important site contaminé au cœur du centre-ville.
Adresse postale:
Alex Blasko
Agente de projet
Ministère de l'Environnement
Division des opérations
Direction des évaluation et des autorisations environnementales
2 avenue St. Clair Ouest
12A Floor
Toronto Ontario
M4V 1L5
Numéro de téléphone: (416) 314-7232
Télécopieur: (416) 314-7774
Date d'entrée en vigueur:
17 novembre 2010
Décision:
Approuvé